Parcourir la Catégorie

Photo

Photo Project Life

Transplanter des rosiers

14 juillet 2017

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, je vais vous parler jardinage… ou plutôt vous conter fleurette !

Comme vous le savez, il y a quelques semaines, j’ai déménagé dans une autre région. Et je ne me suis pas seulement occupée des meubles, effets personnels, etc… Comme j’aime beaucoup le jardinage et que mon carré de verdure était planté de nombreux et jolis sujets, dont un certain nombre m’avaient été offerts, je n’ai pas eu le cœur à les abandonner.

J’ai donc emmener dans mes cartons quelques Rosiers, entre autres, au grand dam de mon P’tit Mari !!!

Malgré les avertissements de plusieurs sceptiques qui ne croyaient pas à la réussite d’une Transplantation au Printemps, j’ai voulu tenter l’expérience. Je me suis donc munie de grands pots en plastique, de sacs de terreau et d’une bonne dose d’énergie pour déterrer tout ce joli monde.

Une fois sur place, il a fallu replanter tous mes protégés qui, je vous en laisse juge, m’ont bien récompensée !

 

Le Rosier Isabelle Autissier en est déjà à sa deuxième floraison depuis son arrivée dans le Lot. Il n’a eu aucun mal à s’acclimater à son nouvel environnement.

 

Le sublime Orient Express était déjà un très beau sujet d’environ 1,5 m. J’ai un peu hésité car il avait de nombreux boutons avant que je décide de le transplanter. Je l’ai donc bien raccourci et arrosé copieusement tous les deux jours depuis son arrivée.  Il a apprécié on dirait !

 

Le Rosier Chartreuse de Parme, quant à lui, n’a jamais été aussi beau et florifère !

 

Transplanter ce Rosier ancien David Austin était un peu risqué. Il se remet lentement de ses émotions mais n’a pas dit son dernier mot !

 

Ce magnifique Rosier aux fleurs parées d’un rouge profond et velouté était déjà présent dans le jardin mais semblait dépérir. Un bon binage et plusieurs arrosoirs plus tard, le voici ragaillardi !

 

 

Il suffit parfois d’un peu d’amour et de quelques soins pour voir refleurir la vie au jardin !

Photo Voyages

Le Chemin de Croix de Rocamadour

26 juin 2017
Rocamadour

Après quelques semaines d’absence, le temps de poser définitivement mes valises dans le Lot, me voici revenue ici pour vous faire (re?) découvrir Rocamadour et son célèbre Chemin de Croix.

Cette magnifique Cité Médiévale fait partie des Grands Sites Midi-Pyrénées et est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France.

Le Chemin de Croix de Rocamadour conduit de la cité, située tout en bas, au château et à la croix de Jérusalem qui dominent le canyon de L’Alzou. Il s’agit d’un long chemin ombragé et entouré d’arbres fleuris au Printemps semé, avant chaque tournant, des scènes de la Passion du Christ. On découvre en effet à chaque lacet une station nouvelle,  allant de la condamnation du Christ jusqu’à sa mort sur la croix.

Pour ma part, j’ai parcouru le chemin à l’envers, c’est-à-dire de haut en bas et je suis remontée par l’ascenseur !  Les sportifs et les pèlerins le font de bas en haut, c’est beaucoup moins facile et beaucoup plus glorieux !!!

Je vous laisse maintenant voir tout ceci en images…

Le Château domine majestueusement le splendide Canyon de l’Alzou. Je n’est pas eu le temps de le visiter mais ce sera pour la prochaine fois.

Un Belvédère, d’où a été prise la précédente photo, a été aménagé juste derrière la célèbre Croix de Jérusalem.

Aux pieds du château, se trouve le Chemin de Croix qui débute par une grotte et serpente le long de la falaise sous les immenses arbres dont la fraîcheur bienfaitrice apaise les efforts des courageux qui remontent.

A chaque virage, se trouve une des scènes de la Passion du Christ.

Au bout du Chemin de Croix, on arrive à une grande porte qui marque l’entrée du Sanctuaire renfermant une Basilique, plusieurs Chapelles, un Palais Abbatiale, … Ces nombreux bâtiments religieux sont littéralement accrochés à la falaise et semblent hors du temps.

Il faut encore descendre deux cents marches pour atteindre la Cité Médiévale. Après une balade dans les ruelles, je suis remontée par l’ascenseur pour rejoindre mon auto stationnée sur le Causse si typique du Quercy.

L’auto retrouvée, je repars pour de nouvelles découvertes que je ne manquerai pas de partager ici ! A bientôt…

 

 

Photo

Martel au Printemps

9 mai 2017
Ferme du Causse de Martel

Si vous avez lu mon Dernier Billet, vous savez que je déménage d’ici quelques jours dans le Lot. Je vais habiter tout près de Souillac, dans le Nord Ouest du département, une petite bourgade où j’ai déjà pris quelques repères.

Je connais déjà quelques villes et villages des environs, mais cela faisait un moment que j’avais envie de découvrir la petite Cité Médiévale de Martel située seulement à une quinzaine de minutes de la maison. Lors de mon dernier séjour dans le Lot, au mois d’avril,  j’ai donc pris un peu de temps pour y faire un saut, entre deux déballages de cartons…

 

Dans le Centre Historique, ma première découverte a été la place du marché et sa très belle Halle Couverte, que je ne vous montrerai pas aujourd’hui car je n’avais pas mon grand-angle ! A défaut, voici la devanture d’un petit resto qui a l’air très sympa. Je pense que j’y retournerai bientôt !

 

Le cœur historique et médiéval de la Cité est ceinturé par de grandes demeures fièrement protégées par de belles clôtures en fer forgé.

 

Ces nombreuses grilles sont un support idéal pour l’odorante Glycine qui s’y entrelace avec grâce. Elle foisonne dans toute la ville offrant un spectacle ravissant.

 

En ce dimanche matin, je n’ai pas résisté à l’envie de découvrir l’Eglise qui accueillait la Messe de Pâques. L’édifice était bondé !

 

Je ne connaissais pas encore la région au Printemps et c’est un vrai régal pour la photographe que je suis. Toutes les fleurs rendent les villages et la nature encore plus jolie.

 

Martel est surnommée la Ville aux 7 tours ; c’est dire l’intérêt architectural du lieu… Vous en apercevez une en arrière plan de la Glycine.

Glycine

 

Cette belle découverte s’est terminée par un arrêt photo afin de capturer cette vue si bucolique. C’était la période des agnelages…

Glycine

Je vous retrouve dans 2 ou 3 semaines, le temps de déménager et de m’installer. L’aventure continue !!

Photo

Le Printemps s’est invité au Jardin

28 mars 2017
Printemps

Après un merveilleux après-midi ensoleillé comme je les aime, l’envie me prend de partager ici mes premières Photos de Fleurs de l’année.

Dans mon jardin, les Demoiselles annonciatrices du Printemps sont bien présentes au rendez-vous ! Devant leur beauté toute naturelle, je ne résiste jamais bien longtemps à immortaliser leur délicatesse.

 

Les Hellébores, appelées aussi Roses de Noël, sont à leur apogée. Bien que certaines fleurissent en décembre, d’autres, comme les miennes, fêtent l’arrivée du Printemps !

 

L’Aubriète pointe le bout de son nez sous une myriade de gouttelettes de rosée, ce qui donne un très joli Bokeh d’arrière plan…

 

 

Les Primevères sont là depuis quelques temps déjà. J’aime beaucoup leur simplicité et je suis heureuse de constater qu’elles se ressèment d’elles-mêmes tous les ans un peu plus, colonisant petit à petit, à ma plus grande joie, la pelouse et les différents parterres.

 

 

Les Anémones vivaces sont en avance et annoncent l’arrivée imminente des tulipes avec lesquelles elles se marient si bien…

Bientôt, de nombreuses et magnifiques autres Fleurs feront leur apparition dans nos jardins et dans la nature environnante. Autant d’occasions que j’essaierai de saisir pour faire d’autres Photos !

Photo Voyages

La Défense de nuit

7 mars 2017
Paris La Défense

Et après la pluie !

Samedi dernier, je suis allée faire un tour à La Défense pour y faire quelques photos de nuit.

Je suis arrivée en fin d’après-midi, juste après une grosse averse. En attendant que la nuit tombe, j’ai pris quelques photos au moment où le soleil se couchait. Il y avait encore assez de lumière pour prendre les photos sans avoir à utiliser le pied.

 

Enfin, après quelques minutes d’attente, la nuit commence à tomber. Nous sommes à l’heure bleue, les quelques minutes qui suivent le coucher du soleil.

 

Je sors mon pied et je photographie les buidlings au travers d’une vitre où les gouttes de pluie ont commencé leur lente dégoulinade vers le sol. Deux mises au point différentes : une sur les gouttes et une autre sur les immeubles.

 

Je me dirige ensuite vers la Grande Arche que je photographie en pose longue, d’où l’apparence parfois fantomatique des passants…

 

Un peu plus loin, je remarque sur le sol la danse entamée par les branches au rythme du vent qui souffle de plus en plus fort. Malgré l’utilisation du pied, le vent m’a joué des tours, laissant ses traces sur ma photo ! gggrrrrrrr…. Alors, au développement, j’opte pour le « low key » et rajoute un peu de « grain » pour atténuer le léger flou de bouger.

 

J’arrive à une passerelle dont l’allure graphique me permet de m’amuser un peu.

 

Le vent s’intensifie et il est de plus en plus dur de faire des photos nettes. Sur le chemin du retour, je décide de baisser le pied pratiquement au ras du sol pour plus de stabilité. La pose longue permet de figer la course des nuages donnant à la photo un petit air surréaliste.

 

Photo

Portrait : Laurence

26 février 2017
Portrait Laurence

Sur le thème « Rouge Passion » du concours interne au club photo dont je fais partie, deux Portraits réalisés en intérieur (cliquez sur les photos pour les agrandir)…

Photo Project Life

Jolis mots

16 janvier 2017

Au gré de mes lectures, quand je feuillette un magazine ou lorsque je dévore un roman, je tombe parfois sur de jolis mots qui m’interpellent. Quand c’est le cas, je pose mon ouvrage et je m’accorde quelques minutes pour laisser mes pensées virevolter autour des idées qui jaillissent dans mon esprit grâce à ces mots, ces phrases.

Ce sont de jolis mots qui évoquent le bien-être, l’amour, le bonheur ou la sérénité. Alors, je prends soin de les conserver précieusement pour les relire de temps en temps et ainsi éclairer un peu plus mon existence. Parfois ces jolis mots peuvent aussi être appliqués sur notre cœur comme un petit pansement sur une égratignure.

J’ai donc décidé de vous faire profiter de ces jolis mots qui pourront peut-être rendre vos journées un peu plus belles et lumineuses.

Commençons par un texte pour cette nouvelle année

 

 

Ouvrir les yeux sur une année nouvelle, décider de la vivre comme on part en voyage, avec émerveillement, joie et désir de découvrir.

Canards

Apprendre à aimer l’aube, l’aube de l’année, de la journée, l’aube de la vie et l’aube d’une rencontre, d’une aventure ou d’un éclat de rire.

Brume matinale

Décider de s’éveiller, neuf et impatient.

Brume sur l'étang

Choisir de prendre des résolutions et se promettre de les tenir, ou non, et surtout, choisir d’être heureux, contre vents et marées.

Photo brume étang

Entre virages et lignes droites, choisir le bonheur comme unique destination et partir avec peu de bagages, pour laisser de la place aux nombreux souvenirs à venir.

Photo foulque

(Texte pioché dans un agenda Mango d’il y a un an ou deux, photos Made by Me !)

Photo

Concours Photo

15 décembre 2016
La Roque Gageac

Comme tout passionné de photo, j’aime ce genre d’exercice !

Je participe donc au concours photo organisé par La Mère de la Mule qui nous demande de publier avant le 25 décembre une photo de notre région.

Il s’agit d’une vue sur la Vallée de la Dordogne depuis le superbe village médiéval de La Roque-Gageac.

C’est une région où je vais bientôt m’installer pour y créer une maison d’hôtes. Je vous en parlerai très bientôt !

Photo

Pose longue sur la Vallée de l’Yon

1 novembre 2016
Pose longue Vallée de l'Yon

Au gré de mes balades dans les environs de La Roche-sur-Yon où je réside pendant deux mois, j’ai découvert un site tout à fait pittoresque et romantique appelé Le Piquet.

Pose longue Vallée de l'Yon

 

On peut remonter le long de la rivière pendant plusieurs kilomètres, mais je crois que le plus intéressant se trouve précisément au lieu-dit Le Piquet qui présente l’intérêt de nous faire découvrir quelques petits rapides formés par des dénivelés et de gros rochers.

C’est un endroit idéal pour la pratique de la pose longue !

Pose longue Vallée de l'Yon

 

La technique de la pose longue permet de donner à l’eau cette apparence soyeuse si caractéristique.

Pose longue Vallée de l'Yon

 

Un peu plus en amont, plusieurs petits ponts enjambent la rivière et permettent de rejoindre la rive opposée. Ainsi, on peut profiter de différentes vues toutes plus bucoliques les unes que les autres…

Pose longue Vallée de l'Yon